Nouvelles recettes

Dessert de gâteau rose

Dessert de gâteau rose


Pour le comptoir :

Les œufs doivent être à température ambiante, car sinon, on risque de laisser le plan de travail au milieu !

On sépare les oeufs, on bat les blancs d'oeufs avec la poudre de sel, au bout de quelques minutes on ajoute le sucre,

bien mélanger jusqu'à ce que tout le sucre fonde. Ajouter les jaunes un à un en mélangeant continuellement jusqu'à consistance lisse.

Nous éteignons le mélangeur et ajoutons un peu d'essence de vanille et de rhum à la pâte (j'utilise ces saveurs parce que je n'aime pas le goût intense des œufs sur le comptoir, mais vous pouvez l'omettre), mélangez un peu plus, et avec le à l'aide d'un tamis mettre la farine mélangée à la levure chimique et au cacao, mais attention, mettre progressivement en 2-3 tranches et mélanger légèrement avec une palette en silicone ou en bois jusqu'à ce que vous incorporiez très bien le tout.

On verse la pâte obtenue dans une plaque amovible de 26cm tapissée de papier cuisson uniquement sur

fond, et graisser les bords avec de l'huile et saupoudrer d'un peu de farine, pour ne pas coller, puis mettre le plateau dans le four préchauffé pendant 35-40 minutes ou très probablement faire le test avec un cure-dent ou un bâton à brochette (dans mon cas : RÉ)

Lorsque le bassin est prêt, on ferme le four et on y laisse le plateau avec la porte entrouverte pour ne pas refroidir brusquement, sinon on risque de le laisser.

Quand il a complètement refroidi, on le sort du plateau, on utilise un couteau sur les bords, puis on le coupe en 3 horizontalement.

Pour le sirop :

J'ai tout fait à l'oeil... J'ai mis dans un bol de l'eau chaude, quelques cuillères à soupe de sucre (au goût) et pour parfumer, de l'essence de vanille. Remuer pour faire fondre le sucre et laisser refroidir.

Pour la mousse à la framboise :

Mettez les granules de gélatine hydratée dans 2,3 cuillères à soupe d'eau froide.

J'ai fait chauffer les framboises avec le sucre, afin que les granules de sucre fondent, puis j'ai bien mélangé et passé la pâte obtenue au tamis, pour éliminer les graines.

Remettez la sauce sur le feu, jusqu'à ce qu'elle soit tiède à chaude et ajoutez la gélatine hydratée laissée au micro-ondes pendant quelques secondes. Remuer et réserver.

Faites fondre le chocolat blanc au bain de vapeur et laissez-le refroidir un peu, puis mélangez-le avec les framboises.

Mélanger le fromage à la crème jusqu'à ce qu'il devienne crémeux et ajouter le mélange de framboises avec le chocolat fondu, mélanger jusqu'à ce qu'il devienne une pâte homogène.

Crémer la chantilly mi-dure (donc pas à battre, mais pas très liquide) avec une cuillère à soupe de sucre en poudre et l'ajouter à la crème de framboise, d'abord avec une cuillère à soupe puis le reste de chantilly. Mélangez le tout par de légers mouvements de bas en haut avec une spatule jusqu'à l'obtention d'une crème homogène.

Pour la mousse chantilly au whisky :

Mettez la gélatine trempée dans l'eau froide pendant 10 minutes.

Nous mettons le lait sur le feu pour qu'il soit très chaud, pas bouillant et dessus nous mettons l'essence de vanille et la crème de whisky, nous couvrons la bouilloire et la laissons reposer environ 10 minutes.

Pendant ce temps, battez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce qu'ils blanchissent et doublent de volume. Sur cette composition, versez le lait tiède en un fil fin, mélangez bien et transférez le tout au feu jusqu'à ce que le composite commence à s'épaissir. Faites très attention à ne pas en laisser trop, il ne doit pas bouillir !!!

Quand c'est prêt, ajoutez-le d'un coup, pressez la gélatine d'eau et ajoutez-la à la composition d'œufs, mélangez bien et laissez refroidir complètement.

Quand il a refroidi, on le mélange avec de la crème fouettée et avec une spatule on homogénéise le tout avec de légers mouvements de bas en haut.

Assemblée:

On place le plateau dans lequel le plan de travail a encore cuit, on met la première feuille, on la sirop, la mousse framboise, la deuxième feuille, et on sirop, la mousse chantilly et à la fin la dernière feuille de plan de travail que l'on sirop aussi . Laisser refroidir au moins 4 heures ou jusqu'au lendemain.

J'ai fait plus de crème, pour être sûre que ça me suffira, donc je n'ai pas mis toute la crème entre les plans de travail !

Une fois les crèmes durcies, retirez délicatement l'anneau amovible, graissez le gâteau de mousse chantilly sur toute la surface, pour qu'il soit homogène et versez le glaçage miroir dessus.

Pour le glaçage miroir :

Nous mettons des feuilles de gélatine dans de l'eau froide, juste assez pour les recouvrir complètement.

Dans une bouilloire, mettre l'eau, le sucre et le glucose sur le feu et laisser bouillir jusqu'à ébullition plusieurs fois. Mettez-le de côté et laissez-le refroidir jusqu'à ce qu'il atteigne une température supportable pour la gélatine, je mets un doigt dans le sirop et s'il ne m'a pas fait frire je mets la gélatine bien pressée par l'eau et je l'ai mélangé jusqu'à ce qu'il soit incorporé dans le sirop.

Versez le mélange obtenu sur le chocolat blanc que j'ai cassé en petits morceaux et mélangez vigoureusement jusqu'à ce qu'il fonde.

À la fin, ajoutez le lait concentré avec le colorant, mélangez et laissez refroidir complètement.

Nous plaçons une plus grande grille sur le plateau de la cuisinière et nous y plaçons le gâteau (pour cette raison, nous avons également utilisé le plateau annulaire amovible).

Versez le glaçage refroidi sur le gâteau et laissez-le jusqu'à ce qu'il durcisse bien, bien.

Transférer le gâteau glacé dans une assiette et réfrigérer pendant 1 heure.

Je l'ai décoré avec divers pop-corn, sucre rose, j'ai écrit avec un crayon rose spécial et sur les bords j'ai fait des triangles de chocolat blanc fondu avec quelques gouttes de colorant, mais on peut aussi faire des motifs à partir de sirop de fruits.

Pour la décoration :

Faire fondre le chocolat au bain marie, puis l'étaler sur un papier sulfurisé d'environ 2-3 mm et le plus régulier possible.

Lorsque le chocolat est encore chaud, on met quelques gouttes de colorant d'un endroit à l'autre et à l'aide d'un cure-dent on mélange les 2 couleurs jusqu'à obtenir l'effet désiré.

Laissez le chocolat durcir quelques minutes, puis tant qu'il n'est pas encore très dur, coupez-le en triangles égaux et un peu plus hauts que la taille du gâteau.

Laissez le chocolat durcir complètement, puis prenez un triangle et placez-le sur le bord du gâteau d'un endroit à l'autre.

Laissez refroidir le gâteau jusqu'au moment de servir !!!


Tortues à vendre en ligne

Tortoise Town s'efforce de fournir les aliments les plus sains bébé tortue à vendre n'importe où. En tant que seul éleveur de tortues avec un vrai biologiste sur place, tous nos adultes, juvéniles et bébés tortues venez avec notre arrivée en direct et une garantie de santé complète. Magasinez par taille de tortue, par âge ou par espèce de tortue pour choisir votre nouvelle tortue parfaite. Plus important encore, nous vous garantissons un nouveau membre de la famille en bonne santé. De plus, nous fournissons une assistance GRATUITE à vie de notre équipe de service client par téléphone et par e-mail !


Moche

Si vous trempez quotidiennement, jamais. Je ne le vois jamais sur aucun de mes bébés.

Si vous le voyez de temps en temps, ce n'est pas grave.

Puissance de tortue pure

Membre actif

Si vous trempez quotidiennement, jamais. Je ne le vois jamais sur aucun de mes bébés.

Si vous le voyez de temps en temps, ce n'est pas grave.

Le dresseur de chiens

Depuis combien de temps trempez-vous quotidiennement ? Si la tortue a été gardée au sec avant de partir, elle purge peut-être encore les urates accumulés.

Quelle est l'humidité ambiante dans l'enceinte ? Si la tortue se dessèche trop pendant la journée, entre les trempages, cela pourrait entraîner la formation de plus d'urates.

Puissance de tortue pure

Membre actif

Depuis combien de temps trempez-vous quotidiennement ? Si la tortue a été gardée au sec avant de partir, elle purge peut-être encore les urates accumulés.

Quelle est l'humidité ambiante dans l'enceinte ? Si la tortue se dessèche trop pendant la journée, entre les trempages, cela pourrait entraîner la formation de plus d'urates.

Puissance de tortue pure

Membre actif
Le dresseur de chiens

Puissance de tortue pure

Membre actif
Le dresseur de chiens

S'ils ne sont pas disponibles là-bas, j'obtiendrais le plus grand aquarium que je pourrais trouver et je fermerais autant que possible le sommet. Cela fonctionne mieux des lumières et de la chaleur sont toutes contenues à l'intérieur de l'enceinte et le dessus est fermé. Cela signifie que vous aurez besoin d'ampoules de faible puissance, et c'est aussi une bonne chose.

Puissance de tortue pure

Membre actif

Si ceux-ci ne sont pas disponibles là-bas, j'obtiendrais le plus grand aquarium que je pourrais trouver et je fermerais le plus haut possible. Cela fonctionne mieux des lumières et de la chaleur sont toutes contenues à l'intérieur de l'enceinte et le dessus est fermé. Cela signifie que vous aurez besoin d'ampoules de faible puissance, et c'est aussi une bonne chose.

Puissance de tortue pure

Membre actif

Puissance de tortue pure

Membre actif
Le dresseur de chiens

Ariesxiao

Membre

La plupart des urates contiennent de l'oxalate de calcium. Si votre tortue a trop d'urates. Ça veut dire

1. le calcium contenu dans les aliments n'est pas utilisé par son organisme. Vous devrez peut-être envisager d'ajouter du D3 ou de l'exposer directement à une lumière UVB ou solaire plus élevée pour augmenter l'absorbance du calcium.

2. Trop d'acide oxalique dans les aliments. Les épinards ont une teneur très élevée en acide oxalique ainsi que de nombreux autres légumes. Le cactus pad mature a également une teneur élevée en acide oxalique. Essayez de le nourrir avec des herbes qui ont beaucoup moins d'acide oxalique

3. Certains corps de tortue du désert ont un mécanisme pour réutiliser l'eau dans leur urine. Et ils Mais leur vessie ne fera qu'absorber l'eau mais laissera les urates dans l'urine de leur vessie. Plus tard, les urates deviendront de plus en plus gros et seront finalement un gros problème de santé. Ces tortues du désert sont conçues par leur ADN pour utiliser davantage cette fonction et donc elles n'aiment généralement pas faire pipi. Dans ce cas, vous devez faire tremper la tortue tous les jours. Le trempage peut inciter la tortue à faire pipi. Il aura donc une chance de faire pipi les urates. Essayez également d'augmenter l'humidité. Si la tortue n'est pas dans un environnement sec. Leur corps absorbera moins d'eau de leur urine et laissera également les urates ne pas s'accumuler dans leur corps mais sortir par le pipi.

Puissance de tortue pure

Membre actif

La plupart des urates contiennent de l'oxalate de calcium. Si votre tortue a trop d'urates. Ça veut dire

1. le calcium contenu dans les aliments n'est pas utilisé par son organisme. Vous devrez peut-être envisager d'ajouter du D3 ou de l'exposer directement à une lumière UVB ou solaire plus élevée pour augmenter l'absorbance du calcium.

2. Trop d'acide oxalique dans les aliments. Les épinards ont une teneur très élevée en acide oxalique ainsi que de nombreux autres légumes. Le cactus pad mature a également une teneur élevée en acide oxalique. Essayez de le nourrir avec des herbes qui ont beaucoup moins d'acide oxalique

3. Certains corps de tortue du désert ont un mécanisme pour réutiliser l'eau dans leur urine. Et ils Mais leur vessie ne fera qu'absorber l'eau mais laissera les urates dans l'urine de leur vessie. Plus tard, les urates deviendront de plus en plus gros et seront finalement un gros problème de santé. Ces tortues du désert sont conçues par leur ADN pour utiliser davantage cette fonction et donc elles n'aiment généralement pas faire pipi. Dans ce cas, vous devez faire tremper la tortue tous les jours. Le trempage peut inciter la tortue à faire pipi. Il aura donc une chance de faire pipi les urates. Essayez également d'augmenter l'humidité. Si la tortue n'est pas dans un environnement sec. Leur corps absorbera moins d'eau de leur urine et laissera également les urates ne pas s'accumuler dans leur corps mais sortir par le pipi.

Attends, donc au troisième point tu dis qu'il est assez normal que les tortillons de dessert pissent les urates ?

1. Le supplément de calcium que je donne à mon tort contient également de la vitamine D3, qui ne ferait pas de mal à mon tort.

2. Je n'ai jamais mangé les aliments à forte concentration d'acide oxalique que vous avez mentionnés. Je nourris ma nourriture commerciale pour tortues, qui est principalement constituée de fibres.

3. Comme mentionné, je le trempe tous les jours, même deux fois par jour. L'enceinte est littéralement presque remplie de vapeur d'eau, c'est une enceinte fermée. Cependant, je remarque toujours que sa peau et sa coquille se dessèchent. Peut-être que mon problème est vraiment un Tom mentionné.

Le dresseur de chiens

La plupart des urates contiennent de l'oxalate de calcium. Si votre tortue a trop d'urates. Ça veut dire

1. le calcium contenu dans les aliments n'est pas utilisé par son organisme. Vous devrez peut-être envisager d'ajouter du D3 ou de l'exposer directement à une lumière UVB ou solaire plus élevée pour augmenter l'absorbance du calcium

2. Trop d'acide oxalique dans les aliments. Les épinards ont une teneur très élevée en acide oxalique ainsi que de nombreux autres légumes. Le cactus pad mature a également une teneur élevée en acide oxalique. Essayez de le nourrir avec des herbes qui ont beaucoup moins d'acide oxalique

3. Certains corps de tortue du désert ont un mécanisme pour réutiliser l'eau dans leur urine. Et ils Mais leur vessie ne fera qu'absorber l'eau mais laissera les urates dans l'urine de leur vessie. Plus tard, les urates deviendront de plus en plus gros et seront finalement un gros problème de santé. Ces tortues du désert sont conçues par leur ADN pour utiliser davantage cette fonction et elles n'aiment donc généralement pas faire pipi. Dans ce cas, vous devriez faire tremper la tortue tous les jours. Le trempage peut inciter la tortue à faire pipi. Il aura donc une chance de faire pipi les urates. Essayez également d'augmenter l'humidité. Si la tortue n'est pas dans un environnement sec. Leur corps absorbera moins d'eau de leur urine et laissera également les urates ne pas s'accumuler dans leur corps mais sortir par le pipi.

Un et deux sont faux. Ce n'est pas correct. L'excès de calcium est simplement passé. Il ne s'accumule pas dans la vessie. De même, l'acide oxalique n'a rien à voir avec la formation d'urate. Les urates sont formés en tant que sous-produit de la digestion des protéines. La tortue a juste besoin d'assez d'eau pour éliminer les urates de son corps.

Le numéro trois n'est pas correct non plus. Les vessies urinaires n'absorbent pas l'eau. Ils peuvent retenir l'eau, mais ne l'absorbent pas. Et ce n'est pas une fonction de l'ADN ou du lieu où ils vivent dans un désert, ou non. Tous les reptiles ont la capacité de conserver l'eau pendant les périodes sèches. Les mammifères aussi, bien que les mammifères ne forment pas d'urates. Les mammifères ne font que concentrer davantage l'urine.

Vos conseils sur l'humidité, le fait de tremper davantage et de permettre à la tortue de passer les urates sont parfaits!


Produit par le programme d'adoption des tortues de l'ASDM

Introduction

Les tortues du désert sont gardées comme animaux de compagnie en Arizona depuis de nombreuses décennies. Il n'est pas surprenant que tant de gens trouvent cet adorable habitant du désert si attrayant. Les tortues sont très agréables et semblent souvent interagir avec les gens et les autres animaux qui les entourent. Malheureusement, ces qualités positives sont devenues une menace supplémentaire pour son existence, en particulier à proximité des zones urbaines à croissance rapide.

Nous ne pensons généralement pas que les tortues du désert doivent être gardées comme animaux de compagnie, si par "animal de compagnie", on entend un animal qui est fréquemment manipulé. Les tortues s'en sortent mieux lorsqu'elles sont manipulées ou dérangées le moins possible, bien que l'observation de son comportement naturel puisse apporter beaucoup de plaisir et de compréhension de la nature de la tortue du désert. D'un autre côté, tant de tortues sont actuellement détenues en captivité en Arizona qu'il serait impossible et peu pratique d'en interdire strictement la possession. Les tortues sauvages du désert sont strictement protégées depuis 1987 en raison des inquiétudes concernant le potentiel de déclin de leurs populations. Les tortues ne peuvent pas être collectées dans la nature, importées ou exportées de l'Arizona sans l'autorisation spécifique du Département de la chasse et de la pêche de l'Arizona. Cependant, les tortues obtenues d'une source captive peuvent être conservées, une tortue par membre de la famille étant autorisée en vertu des règlements sur la faune de l'Arizona.

Pour ces raisons, des programmes d'adoption de tortues ont été mis en place pour faciliter le transfert des captifs excédentaires ou indésirables à des gardiens suffisamment informés et engagés pour leur fournir un foyer approprié. En Arizona, personne ne « possède » une tortue du désert, mais les gens peuvent devenir des « gardiens » pour assurer le bien-être et la longévité de ceux qui sont déjà en captivité. Parce que les tortues vivent si longtemps (80-100 ans ou plus!), L'engagement de garde peut bien durer toute une vie. La tortue peut, aussi probablement que non, survivre à son gardien !

Le programme d'adoption des tortues administré par l'Arizona-Sonora Desert Museum a été créé pour aider au bien-être des tortues déjà en captivité et assurer la préservation des tortues sauvages. Le programme est donc dédié au bien-être et à la survie de la tortue du désert dans toute son aire de répartition. Cependant, le programme ne dessert que Tucson et ses banlieues environnantes. En général, les tortues peuvent être adoptées du 1er avril au 30 septembre de chaque année, sous réserve de disponibilité.

L'un des aspects les plus importants des soins aux tortues est une alimentation appropriée. Par conséquent, veuillez suivre ces directives pour assurer la santé et la longévité des animaux dont vous vous occupez. La vieille histoire de la tortue et du lièvre est vraie mais incomplète. Les tortues se déplacent lentement. En fait, ils vivent lentement, mais ils meurent aussi lentement. Les tortues acceptent de nombreux aliments qui ne sont pas bons pour elles et semblent en bonne santé pendant des années. En réalité, ces régimes altèrent le fonctionnement des organes et sont cumulatifs, entraînant la mort éventuelle de l'animal. Les tortues ont évolué en faisant quelque chose à partir de rien. Ils se sont adaptés pour résister à la privation de nourriture et d'eau et aux grandes fluctuations des conditions climatiques.

Ils ne peuvent pas tolérer des régimes alimentaires inappropriés riches en fruits ou en graisses animales. Ne faites pas l'erreur de considérer une tortue comme si c'était un enfant ou un animal de compagnie typique (chien ou chat.) Ce sont des spécialistes des reptiles avec des besoins spécifiques. La tortue du désert est herbivore, se nourrissant principalement d'herbes indigènes, de plantes à feuilles et de fleurs. Pour nourrir une tortue captive, voir le régime alimentaire recommandé pour les tortues à l'annexe III.

Des précautions doivent être prises pour s'assurer que les tortues captives ne peuvent pas consommer de plantes paysagères toxiques telles que les lauriers-roses, les chinaberry, le tabac du désert et des arbres et les champignons vénéneux. Ne donnez pas de laitue aux tortues d'aucune sorte car elle est pauvre en nutrition. Les hamburgers ou autres viandes, et les aliments pour chiens, chats ou singes n'offrent pas un équilibre nutritionnel approprié et ne devraient pas être proposés.

Les fruits de cactus peuvent être nourris en quantités relativement faibles et uniquement lorsqu'ils sont de saison. Les graminées indigènes et autres telles que l'herbe des Bermudes, le dichondra, le trèfle ou la luzerne doivent être plantées à l'intérieur de l'enclos en quantité suffisante pour permettre le pâturage quotidien. Lorsque des légumes verts foncés sont proposés, ils doivent être propres, frais et hachés ou râpés en morceaux suffisamment petits pour que la tortue puisse les manger. Les fruits et légumes doivent être servis sur un plat ou une plate-forme d'alimentation pour éviter l'ingestion de gravier ou de sable, ce qui peut provoquer une irritation ou un impact gastro-intestinal. Une flaque d'eau peu profonde pour boire doit être fournie au moins deux fois par semaine pendant les mois d'activité. Une soucoupe partiellement enterrée ou un couvercle de poubelle peu profond (en plastique ou en acier galvanisé) fonctionne bien (assurez-vous que la tortue peut y entrer et en sortir facilement.) Cette source d'eau doit pouvoir sécher entre les arrosages.

Soins par temps froid

En Arizona, les tortues du désert doivent être gardées à l'extérieur toute l'année dans la mesure du possible. Lorsque le temps se rafraîchira à l'automne, la tortue se préparera à hiberner.

L'appétit diminuera et il deviendra moins actif. Il aura une réserve de graisse accumulée et devrait facilement survivre à l'hibernation de l'hiver s'il a bien mangé pendant les mois chauds. Une tanière peut être construite au-dessus du sol en utilisant des blocs de béton et du contreplaqué 3/4 "ou la moitié d'une poubelle en métal. Voir l'annexe IV pour la construction de terriers. La structure doit être recouverte d'au moins 8 à 12 pouces de sol pour l'isolation. Idéalement, deux tanières devraient être construites, une tanière d'hiver avec une exposition sud et un terrier d'été avec une exposition est, nord ou nord-est (pour l'extrémité ouverte).

Une autre méthode d'hibernation artificielle consiste à placer la tortue dans un endroit frais et sec protégé comme un garage ou un entrepôt. Une boîte isotherme telle qu'une glacière en polystyrène remplie de papier déchiqueté ou de paille et recouverte de plusieurs couches de couvertures ou de journaux offre généralement une protection adéquate. La boîte doit être éloignée du sol et éloignée des courants d'air et des invasions de rongeurs. La température doit rester autour de 40-55 & degF (4.5-13 & degC) et la plage d'humidité entre 30-40%. Ces paramètres peuvent être surveillés à l'aide d'un thermomètre et d'un hygromètre bon marché. La tortue n'atteindra pas l'hibernation métabolique si l'hibernaculum est trop chaud.

Les tortues en hibernation doivent être gardées dans l'obscurité et vérifiées discrètement toutes les semaines ou toutes les deux semaines pour s'assurer qu'aucun problème de santé ne se développe. Sinon, n'exposez pas la tortue à la lumière ou à d'autres perturbations. En général, il est préférable d'éviter de déplacer les tortues pendant l'hibernation. Cependant, les tortues hibernées artificiellement (à l'intérieur) présentent un risque important de déshydratation. Par conséquent, les animaux gardés à l'intérieur pendant l'hiver devraient se voir offrir de l'eau, une fois toutes les 2 à 3 semaines pour les juvéniles et toutes les 4 à 6 semaines pour les adultes. De plus, les tortues qui ont hiberné à l'extérieur et qui choisissent d'hiberner à l'extérieur de leurs terriers dans des endroits qui les rendent vulnérables aux éléments doivent être déplacées à l'intérieur du terrier. S'ils quittent continuellement le terrier, ils peuvent ne pas être en bonne santé ou il peut y avoir un problème avec le placement ou la construction du terrier. Veuillez contacter le TAP pour obtenir de l'aide dans ces cas (520-883-3062).

Procédures hivernales pour les tortues en mauvais état

Si la tortue ne peut pas hiberner en raison d'un problème de santé ou d'un poids insuffisant, suivez ces recommandations pour les soins en intérieur : abritez la tortue dans un enclos d'au moins 1 mètre carré de superficie. L'enceinte doit maintenir une température diurne comprise entre 80-85 et degF. (27-30 & degC.). Ceci peut être réalisé en plaçant une lumière au-dessus de l'enceinte et en installant un thermomètre à l'intérieur. Une lampe d'inondation infrarouge de 75 ou 150 watts fonctionne bien à cet effet. Assurez-vous de calibrer la température du sol avec un thermomètre avant d'introduire la tortue. Différentes puissances peuvent être essayées jusqu'à ce que la température souhaitée soit atteinte.

Fournir de la nourriture selon le programme d'alimentation d'été et fournir de l'eau fraîche au moins trois fois par semaine. Sortez la tortue chaque fois que le soleil brille et que les températures sont d'environ 70 & degF (18 & degC.). Une exposition fréquente au soleil est bénéfique pour les tortues en rééducation et stimulera généralement leur appétit. L'ombre doit toujours être disponible. Placer un récipient en plein soleil peut provoquer une surchauffe et la mort de la tortue. Maintenez une photopériode quotidienne normale en éteignant la lumière au coucher du soleil. Laisser la lumière allumée la nuit peut entraîner une hyperthyroïdie, un trouble glandulaire.

Soins par temps chaud

À l'approche du printemps, les tortues deviennent plus actives. Dès que la tortue émerge, assurez-vous de fournir des flaques peu profondes d'eau potable tiède. Il reprendra progressivement sa routine de temps chaud consistant à manger, à se prélasser et à faire de l'exercice. Les tortues maintenues dans le sud de l'Arizona sont généralement actives début avril (cela varie considérablement d'une tortue à l'autre), mais peuvent rester ou devenir inactives pendant les mois d'été chauds et secs. Les tortues du désert de Sonora sont les plus actives pendant la saison des pluies d'été.

La taille minimale de l'enclos pour une seule tortue du désert adulte doit englober au moins 120 pieds carrés. Cette zone est assez grande pour un seul mâle ou jusqu'à trois femelles. (Les femelles doivent être gardées dans un enclos séparé des mâles pour éviter la reproduction.) L'enclos peut être construit en blocs de béton, en pisé ou en tout autre matériau solide. Les autres matériaux acceptables comprennent une clôture métallique soudée de 1 "x 2" ou un filet à volaille de 2 " soutenu par des barres d'armature et enfoncé à au moins 8 pouces dans le sol. Les clôtures métalliques pour tortues adultes doivent avoir un espacement de 2" de large pour empêcher les pattes et la tête des tortues de s'emmêler . Les enclos pour les nouveau-nés jusqu'à environ trois ans ne nécessitent pas plus de 1" d'espaces larges pour empêcher l'évasion. Si vous hébergez des femelles sexuellement matures, c'est une bonne idée d'installer une clôture périphérique extérieure de 1" filet à volaille pour contenir les nouveau-nés qui peut apparaître à l'improviste et s'échapper à travers la clôture de 2 ". Le mur doit mesurer au moins 18 pouces de haut. Les tortues du désert grimpent bien, de sorte que la tanière de l'abri ou d'autres structures intérieures doivent être à au moins 12 pouces de l'enceinte périphérique. Les tortues s'échapperont facilement et peut parcourir des distances considérables.

Les piscines ou les étangs doivent être clôturés contre les tortues. Les insecticides, les pesticides, la peinture et les diluants pour peinture, les engrais et autres agents toxiques ne doivent jamais être utilisés dans ou à proximité d'un enclos pour tortues. Les chiens peuvent être un problème s'ils ont accès à la tortue. Les chiens peuvent mâcher la carapace et les membres de la tortue, causant de graves dommages.

Par temps chaud, il est essentiel que la tortue ait accès à l'ombre. Une tortue peut creuser une dépression peu profonde (palette) dans le sol, généralement sous un arbuste ou une autre végétation basse pour se protéger du soleil d'été. La palette peut devenir un site d'abri fréquemment utilisé pendant les mois chauds. L'eau est mieux fournie en créant une dépression dans le sol ou en utilisant une soucoupe en plastique avec de l'eau disponible au moins deux fois par semaine. Il doit être suffisamment grand pour que l'animal puisse y ramper et s'y tremper et suffisamment peu profond pour permettre une sortie facile (les tortues peuvent se noyer). Les tortues vont absorber l'eau à travers le cloaque (situé dans la queue) au cours de ce processus. Pendant l'été, le terrier (tanière) doit avoir de l'ombre l'après-midi et l'intérieur ne peut pas dépasser 90 & degF. Sinon, la tortue pourrait surchauffer et subir des lésions cérébrales ! Si l'on n'est pas sûr de la température d'un terrier, utilisez un thermomètre à minimum / maximum pour enregistrer les températures élevées et basses (qui est généralement disponible dans une quincaillerie). (Voir la liste de contrôle à l'annexe I pour les directives relatives à l'enclos des tortues.)

Maladie et blessure

Les tortues du désert sont sujettes à diverses maladies. La maladie résulte souvent d'agents pathogènes ou de parasites opportunistes qui profitent des tortues affaiblies par le stress, la malnutrition ou un environnement physique inapproprié. La meilleure façon de prévenir la maladie consiste à fournir l'environnement physique, les caractéristiques d'abri et le régime alimentaire recommandés. Ce sont les responsabilités les plus importantes de la tortue gardienne et on ne le soulignera jamais assez !

Si le gardien garde également des tortues de différentes espèces, il est essentiel que la tortue du désert n'entre pas en contact avec ces tortues ou leur habitat. Des maladies très graves et potentiellement mortelles peuvent être transmises entre espèces. Des contrôles vétérinaires réguliers sont recommandés.

Bien que la plupart des agents pathogènes des tortues ne soient pas transmissibles à l'homme, certains, comme Salmonelle, Il a. Par conséquent, les enfants de moins de cinq ans et les personnes ayant un système immunitaire affaibli doivent être découragés de manipuler des tortues (ou des reptiles d'ailleurs.) Après avoir manipulé une tortue ou ses granulés fécaux, une personne doit se laver les mains avec un savon antibactérien. .

Les tortues sont sensibles à la pneumonie et à d'autres affections respiratoires. Les symptômes sont l'inactivité, l'écoulement nasal, une respiration difficile et une perte d'appétit. Les tortues en bonne santé ne bougent pas la tête et les membres antérieurs pour faciliter la respiration. Les écoulements nasaux chroniques ou la respiration rauque doivent faire l'objet de soins vétérinaires. Les problèmes respiratoires sont parfois traités avec des antibiotiques.

Les parasites sont également fréquents chez les tortues. Si leur présence est suspectée, consultez immédiatement un vétérinaire. Les symptômes sont généralement une apathie accompagnée d'une perte de poids et d'un stress abdominal.

Un autre problème courant est la carence en vitamines. Par exemple, les symptômes d'une carence en vitamine A comprennent des paupières enflées et un écoulement nasal. Cela peut être évité en fournissant le régime alimentaire recommandé. Les tortues sont facilement surdosées en vitamines liposolubles, elles doivent donc être évitées à moins qu'elles ne soient prescrites par un vétérinaire.

Les yeux enfoncés indiquent une déshydratation. Des tissus corporels enflés et des matières fécales pâteuses ou liquides indiquent une malnutrition ou une infection. Une inactivité prolongée ou une tendance à garder les yeux fermés peuvent également indiquer un problème de santé, bien que les tortues soient normalement inactives pendant l'hibernation hivernale ou l'estivation estivale sèche.

Les tortues malades refusent souvent de manger et deviennent émaciées. Une tortue doit être référée à un vétérinaire si elle semble anormalement légère, indiquant une déshydratation ou une émaciation, ou trop lourde, ce qui peut indiquer de gros calculs vésicaux. Les jambes et la tête doivent apparaître symétriques et les os ne doivent pas apparaître trop proéminents.

L'état des boulettes fécales reflète souvent la santé de la tortue. Les matières fécales saines normales sont très fibreuses, fermes et de couleur vert brunâtre, avec du matériel végétal facilement reconnaissable. Il est normal que les tortues excrètent périodiquement une matière crayeuse grise à blanchâtre, mais cela ne devrait pas se produire de façon continue. Les matières fécales qui sont molles, qui coulent ou qui contiennent du mucus indiquent souvent un problème de santé nécessitant des soins vétérinaires.

L'ostéodystrophie fibreuse est généralement mise en évidence par une carapace molle, généralement causée par une malnutrition résultant d'un manque d'un rapport calcium/phosphore approprié, de la lumière du soleil ou des deux. Cette condition peut être évitée en ne nourrissant que les aliments du régime recommandé et en gardant la tortue à l'extérieur lorsque les températures nocturnes ne descendent pas en dessous de 45-50 et degF. (9-10 & degC.). Dans les cas où les tortues, en particulier les nouveau-nés, doivent être gardées à l'intérieur pendant un certain temps, il est sage de fournir une source d'éclairage artificiel à spectre complet (voir Annexe II).

Les tortues subissent parfois des blessures physiques entraînant des fissures ou des fractures dans la carapace. De tels problèmes peuvent être traités à la maison, à moins que la fissure ne soit grave. Consultez un vétérinaire pour déterminer si une assistance professionnelle est nécessaire. Les procédures suivantes sont recommandées pour réparer les fissures mineures :

Nettoyer la fissure avec de l'eau stérile (bouillie et refroidie). Appliquez une solution de bétadine (povidone iodée) pour désinfecter la plaie, recouvrez-la d'une compresse de gaze stérile et collez la gaze en place avec un adhésif de premiers soins ou un ruban chirurgical. Placez la tortue dans une boîte garnie de chiffons propres ou de serviettes en papier. Placez la boîte dans un endroit chaud et calme à l'intérieur et ne dérangez pas sauf pour offrir occasionnellement de l'eau (NO FOOD) pendant les premières 24 heures. En quelques jours, il est généralement sûr d'offrir de la nourriture et de réintroduire progressivement la tortue dans son enclos habituel. Il faudra plusieurs mois pour que la carapace guérisse, la tortue doit donc être manipulée le moins possible pendant cette période. La plaie doit être examinée périodiquement pour surveiller l'infection. Re-tape si nécessaire jusqu'à ce que la plaie guérisse. Consultez immédiatement un vétérinaire chaque fois que vous soupçonnez que votre tortue a contracté une maladie ou a été blessée.

Résumé des symptômes de la maladie

Si votre tortue présente l'un des symptômes suivants, veuillez consulter un vétérinaire (familière avec les tortues) : nez qui coule respiration difficile yeux enfoncés ou paupières gonflées selles molles perte d'appétit apathie tissus corporels gonflés os saillants (dans la tête ou les membres) carapace molle tendance à garder les yeux fermés perte ou gain de poids notable (en peu de temps .)

Reproduction des tortues et lois sur la faune de l'Arizona

Les tortues du désert se reproduisent facilement en captivité dans de bonnes conditions. Cela présente cependant un dilemme pour le gardien des tortues car, en vertu des règlements sur la faune de l'Arizona, les tortues nouveau-nées ne peuvent être conservées que pendant 24 mois, date à laquelle elles doivent être éliminées par cadeau ou selon les directives de l'Arizona Game and Fish. Département. Les tortues captives ne peuvent en aucun cas être importées ou exportées en dehors de l'Arizona sans l'autorisation de l'Arizona Game and Fish Department. Il est illégal de relâcher des tortues captives, en raison du risque que la captive soit relâchée :

  • L'introduction d'agents pathogènes ou de parasites dans les populations sauvages.
  • Déplacement des tortues sauvages résidentes.
  • Inadapté aux conditions sauvages et mourant.

De plus, les jeunes tortues nécessitent des soins plus intensifs, sont sujettes à la prédation par un plus grand nombre d'animaux et beaucoup meurent avant d'atteindre l'âge adulte. Par conséquent, il est difficile de trouver des foyers pour les nouveau-nés. Pour ces raisons, nous déconseillons l'élevage de tortues du désert dans la basse-cour et ne placerons pas de paires d'animaux ou un animal qui complète une paire avec des gardiens à moins que les tortues ne soient gardées dans des enclos séparés.

Distinguer les sexes

Le sexe des tortues adultes peut être déterminé par plusieurs critères. Examinez d'abord le plastron (coque inférieure). The rear portion is concave in mature males. This indentation enables the male to fit the carapace (upper shell) of the female during mating. The plastron is flat in mature females. Immature tortoises of either sex have flat plastra. Therefore age, best determined by size in the absence of an actual life history, is important in determining sex. Tortoises are generally sexually mature when the straight-line carapace measurement reaches between 6-8 inches (which usually occurs between 10 and 20 yrs of age). The rear of the carapace typically flares out in females and is nearly vertically flat in males, and males have proportionally longer tails.

Courtship and Mating

Male tortoises court females in the spring and summer. The male will nod his head at the female as he approaches, often circling her before attempting to mate. The female will often appear to ignore the male, but usually becomes receptive to his courting attitude. Copulation can be very brief or may continue for hours. Both males and females may mate with several individuals in the course of a year. Fighting between males may occur where one male rams the other. Sometimes one male will be flipped over by the other and will suffer internal damage, and may die, if it doesn't flip itself back over in a fairly short period of time.

Eggs and Incubation

Eggs are typically laid in July immediately before or after the first summer rains. The female may be capable of laying fertile eggs for up to 4 years from a single mating by retaining viable sperm. In such cases, the number of fertile eggs per clutch will diminish with time. The female digs a nest hole in the soil to lay her eggs. The typical clutch includes from 2 to 14 eggs. The size and age of the female determines clutch size. After depositing the eggs, the female fills in the nest hole. There is some evidence that females may defend the nest site for some time against potential predators, although they do not care for the offspring. Hatching normally occurs between 80 to 120 days after the eggs are laid. The hatchlings crack the eggshell with a temporary protrusion on the upper jaw, called the egg tooth, which is lost soon after hatching. Alternating between periods of activity and rest, the hatchling emerges from the egg and digs its way to the surface. At this time, the hatchling is about the size of a silver dollar. The shell is quite pliable, and some yolk may still be attached to the plastron. The hatchling may take 1-2 days to exit the egg.

Nesting females can be quite secretive in their nesting activities and the custodian may be unaware of the eggs until they hatch. In most cases, it is best to leave the eggs in the nest to hatch. However, if their location is at risk and the custodian wants to attempt to incubate the eggs, the following procedure is recommended:

Mark the top of each egg with a graphite pencil before removing them from the nest, and be careful not to turn them. Carefully remove each egg from the nest and place it in the incubator in the exact position in which it was laid. The slightest rotation of the egg can cause the embryo to break loose from the internal membranes resulting in death.

A commercial poultry incubator can be used or one can be constructed using a styrofoam box, a heating pad or incandescent light for heat, four inches of slightly moistened perlite or vermiculate (both are available from local plant nurseries), and a piece of window glass to cover the top of the box. A plastic container with a lid is also a good option. A thermometer should be used to calibrate the incubation temperature and kept in the incubator to monitor temperature throughout incubation. Appropriate temperature and moisture are the most important factors for successful incubation. The temperature should be maintained at about 85°F (32°C.). The light wattage required to maintain this temperature will vary according to the type of incubator used and the ambient temperature in the room where the incubator is kept.

The perlite should be slightly moist but not wet, with a relative humidity of about 60% inside the incubator. A slight amount of condensation should always be evident on the cover glass. If excessive condensation forms, resulting in water dripping onto the eggs, wipe the glass clean until condensation is reduced to a light fog. Add water as needed by dripping along the edges of the sand, but never directly on the eggs. It is best to set up the incubator and calibrate the temperature and humidity before the eggs arrive.

Special Care for Hatchlings

Never remove hatching tortoises from the egg. They generally require 2-4 days to fully absorb the yolk after breaking through the shell. The hatchlings may emerge with the yolk sac still attached to the plastron. This is the only food source they need until it is fully absorbed. It provides vital nutrients for the hatchling and should not be disturbed. The hatchling can be placed on clean wax paper to protect the yolk until it is absorbed. Hatchlings may utilize nutrients from the yolk-sac for up to two years.

It is highly recommended that hatchlings be kept outside. It is possible to maintain them inside during the first year, but it is not advisable after that.

Indoor Care

Hatchlings can be kept in a plastic shoe or sweater box, or similar container. The container must be clean and protected from invasion of insects, especially ants. Hatchlings easily tip over onto their backs, usually by climbing against the wall or over siblings. One hatchling per box is best to reduce this problem.

Hatchlings should be maintained on a substrate of soil or gravel 1/4 - 1/2 inch in diameter. Sand and fine gravel should be avoided since they may ingest it, causing fecal impaction and gastrointestinal infections. The daytime temperature for hatchlings should range between 80-85°F (27-32°C) with a temperature drop at night to 68-75°F (20-25°C.) A normal day/night light cycle should be maintained. Hatchlings must receive regular solar radiation to insure proper vitamin D synthesis and calcium assimilation. Standard glass filters out the required ultraviolet radiation in the UV-B range, thus placing the hatchling container by a window is ineffective. The minimum requirements seem to be met by artificial full-spectrum lighting (see Appendix II.) Daily exposure to sunlight or a reasonable substitute is essential to optimal health and bone development. Shade and respite from heat is essential to avoid dehydration, heat stress and death. A sleeping shelter box of some type should be provided.

If healthy, hatchlings should be allowed to hibernate during their first winter. An inside hibernation is acceptable if the same methods outlined for adults are followed on a miniature scale. Approximately two or three weeks prior to placing hatchlings in hibernation, feeding must be stopped to allow the digestive tract to empty. During hibernation indoor hatchlings should be soaked in a shallow dish containing approximately 1/4 inch of water for 30 minutes every 2 to 3 weeks. When the hatchlings become active in the spring, they should be removed from hibernation and placed in their enclosure to resume regular feeding.

Outdoor Care

Hatchlings may be maintained in an outside enclosure as described previously. A miniature version of the adult burrow should be prepared for warm weather shelter and cold weather hibernation. Several tortoises can use the same burrow. The enclosure should provide both sun and shade throughout the day. Avoid sand or fine gravel as a substrate for the reasons mentioned above.

Since young tortoises must be protected from predators such as cats, dogs and birds, the enclosure must be covered. The covering must allow sunlight into the enclosure. Wire fencing or poultry netting is appropriate provided the openings in the mesh are of a size that the tortoise will not get its head or legs stuck in it. It should either be too small for the head or limbs to penetrate or large enough to allow the head and limbs to freely enter and exit.

To protect the hatchlings from ants, it is advisable to keep their burrows away from grassy feeding zones which may attract ants because of the availability of extra water.

As the weather becomes cooler in the fall, the appetite of the hatchlings in an outdoor enclosure should naturally decrease. Do not provide any supplemental food after approximately October 1. If a hatchling attempts to hibernate outside the burrow, move it inside the burrow. During hibernation either inside or outside, some mortality can be expected, but survival is usually considerably higher than in the wild.

The same types of foods offered to adults should be available to young tortoises however, in different amounts. The diet should contain about twice the protein and half the fiber content of the adult diet until the third year. Course, dry, alfalfa hay should be avoided. It is best to offer mulberry and grape leaves, clover, alfalfa, dichondra, filaree, spurge, rose petals, petunias, verbena, and native plants such as globe mallow. Hatchlings eat frequently and must have food provided to them several times a day. In an outdoor enclosure, several of these plants must be established in the enclosure to allow frequent browsing. If the hatchlings are housed inside, a grazing box is recommended. A plastic sweater or shoe box can be planted with a mixture of alfalfa and clover. After the plants are established, the tortoises should be placed in the box several times a day and allowed to graze. Shade must be available in the container at all times and avoid the hot part of the day in the summer. For inside and outside enclosures, to prevent overgrazing, fourteen days of plant growth is recommended before allowing the tortoises access to the plants. If supplementary foods are offered, remove uneaten portions from the enclosure at the end of the day to avoid attracting insects. Insecticides, pesticides or other toxic chemicals should never be used near the hatchlings, as hatchlings are especially susceptible to these compounds.

Hatchlings require shallow puddles of water for drinking and soaking. As mentioned above, shallow saucers can be used for this but should be allowed to dry in between waterings. The shell of a hatchling is relatively soft but will harden over time if the tortoise has access to an appropriate diet and sunlight (or an acceptable substitute.)

Summary of Hatchling Tortoise Feeding and Management

The hatchling diet should contain about twice the protein and half the fiber content of the adult diet until the third year. Foods high in cellulose such as coarse, dry alfalfa (hay) should not be offered since they are difficult for hatchlings to digest. By the third year, grasses should be gradually increased. Hatchlings eat frequently and must have food provided to them several times a day. Remove uneaten portions of supplementary foods at the end of the day. If left overnight, it will often attract insects, especially ants, which are a major threat to hatchlings.

The hatchling diet should consist of mulberry and grape leaves, clover, dichondra, alfalfa, filaree, spurge, roses, petunias, verbena, and native plants such as globemallow. Several of these food plants should be established inside the tortoise enclosure to allow frequent browsing. Clover and alfalfa seed should be mixed before planting and at least 14 days of growth allowed before placing the tortoise in the enclosure. This will give the plants time to grow so that they will not be overgrazed.

Construct a smaller burrow (miniature version of the adult burrow) for hatchlings that allows easy removal of the animals for inspection. Be sure that the animal cannot escape under or through enclosure barrier and will not become entrapped by the enclosure material.Use soil and/or medium gravel as a substrate (do not use sand.)

The Authors

This document was originally written by James L. Jarchow, D.V.M. and Howard E. Lawler. Dr. Jarchow is the consulting veterinarian for reptiles and amphibians at the Arizona-Sonora Desert Museum. He is an internationally-recognized authority in wildlife veterinary medicine and a specialist in desert tortoise health management who has conducted numerous field and clinical studies of North American tortoises. He can be contacted at (520) 888-8988. Mr. Lawler was Curator of Herpetology and Ichthyology at the Arizona-Sonora Desert Museum from 1981 - 1996. Since its publication in 1994, this document was revised by Craig S. Ivanyi, Collections Manager for Herpetology, and Cynthia Wicker, the Coordinator of the TAP, for the Arizona-Sonora Desert Museum.

This document is dedicated to the memory of Ms. Betty Vance who served as the Coordinator for the TAP for many years. Through her love of tortoises and tireless efforts this program was made possible.


50 Summery Fresh Fruit Desserts That Make the Most of the Season's Best Produce

When it comes to summer dessert, nothing is better than fresh fruit. Berries, melons, peaches, and more are at their ripest, and most fruit can be eaten straight or doused in a little honey or cream. But sometimes you want something a little more complex, that still highlights the best summer flavors&mdashor you're looking to use up a pint of berries before they go bad. That's why we come bearing the best fruit dessert recipes that you simply must try out this summer.

Naturally sweet and full of flavor, fruit makes the perfect addition to cake recipes, pie recipes, and other treats. This season, we invite you to make a blackberry-filled dessert the freshest finale to all your summer dinners. You can also stick to classics like cherry pie and berry cobbler, but we encourage you to think outside the box, too. Try semifreddo&mdasha creamy cousin to ice cream cake that easy to make and easier to finish. Or you can add grown-up twists to your after-dinner treat, like cucumber key lime pie or blueberry-basil frozen yogurt.

A handful of cool concoctions, like a berry icebox cake and blueberry yogurt ice pops, will not only satisfy your sweet tooth, they'll also help you beat the heat. And remember, fruity fares don&rsquot need to be classified as strictly after-dinner indulgences &mdash some of these are perfectly at home at the breakfast table as they are capping off dinner. (Either way, they pair well with a cup of coffee!) No excuse is needed to try your hand at a new fruit dessert recipe (although the lemon curd mousse will be a certified party pleaser). For even more ideas, check out these healthy dessert recipes.


2 rețete de cremă de tort cu ciocolată

1. Într-un bol mic termorezistent, se rupe ciocolata bucățele și se adaugă și untul. Se încălzește o oală cu puțină apă și se topesc ciocolata și untul la bain-marie.

2. Se adaugă aproximativ 1/2 cană cu smântână în compoziția cu ciocolată albă și se amestecă bine, până când se combină ingredientele.

3. Într-un bol mai mare, se toarnă smântâna rămasă alături de mixul cu ciocolată albă. Cu ajutorul unui tel sau a unui mixer, se amestecă bine crema, până când devine omogenă și pufoasă. Ai grijă să nu amesteci prea tare și să-i dai un aspect poros. Se acoperă bolul cu folie alimentară și se lasă la frigider să se răcească, până când se prepară blatul.

Dacă ai de gând să folosești crema de tort cu ciocolată albă și pentru exteriorul tortului, te sfătuim să păstrezi o bucățică de ciocolată solidă pentru a o rade deasupra. Efectul e maxim!


Gallery

  • 2 teaspoons unbleached all-purpose flour, plus more for dusting
  • 1 recipe Deep-Dish Pâte Brisée dough
  • 3 tablespoons apricot jam
  • 1/4 teaspoon grated fresh ginger
  • 2 Pink Lady apples (12 ounces), halved, cored, and sliced a scant 1/8 inch thick (about 2 1/2 cups)
  • 6 tablespoons sugar
  • 2 teaspoons apple-cider vinegar
  • 1/2 teaspoon kosher salt
  • 1 Granny Smith apple (6 ounces), peeled, halved, cored, and sliced a scant 1/8 inch thick (about 1 cup)

Preheat oven to 425°F with a rack in bottom position. On a lightly floured surface, roll out dough 1/8-inch-thick. Trim dough to a 12-inch round fit into a 10-inch fluted tart pan with a removable bottom. Trim edges to 1 inch, then fold under to double thickness of edge. Stir together jam and ginger spread over dough in pan. Refrigerate 20 minutes.

Meanwhile, toss together Pink Lady apple slices, 3 tablespoons sugar, 1 1/2 teaspoons flour, 1 teaspoon vinegar, and 1/4 teaspoon salt. Starting from outside, tightly shingle apples over dough in pan in concentric circles, covering two-thirds of dough.

In another bowl, toss together Granny Smith apple slices and remaining 3 tablespoons sugar, 1/2 teaspoon flour, 1 teaspoon vinegar, and 1/4 teaspoon salt. Shingle apples over dough in pan in center, leaving any excess juice and sugar in bowl. When you get to the very center, roll up a very thin apple slice or two to create center of "rose". Stir a few drops of water into bowl with residual fruit juices and sugar to create a glaze set aside.

Bake 15 minutes. Reduce oven temperature to 375°F and continue baking until apples are tender and crust is golden brown, 40 to 45 minutes more, brushing with glaze from bowl once during cooking and once after removing from oven. Transfer pan to a wire rack let cool 15 minutes. Remove sides of pan and transfer tart to rack let cool at least 15 minutes more. Serve warm or room temperature. Tart can be stored, covered with parchment-lined foil, at room temperature up to 1 day.


Prăjituri fără zahăr și carbohidrați de la Pink Lemonade

Am mâncat două runde de prăjituri de la Pink Lemonade, o cofetărie mică ce are un specific care probabil va fi de interes pentru mulți: nu pun zahăr în produsele lor, plus că folosesc doar ingrediente naturale, în special unele care reduc numărul de calorii per suta de grame. Asta îi face interesanți pentru cei cu probleme de glicemie/diabet și pentru cei ce țin diverse diete, precum cea keto.

Citiți lista de ingrediente și le veți descoperi doar pe cele de bază, fără adaosuri inutile sau “pentru gust”. Majoritatea conțin ouă, făină de cocos, lapte de migdale, ciocolată neagră fără zahăr, nucă de cocos șamd.

Personal nu credeam că se pot face prăjituri fără zahăr, dar iată că se poate. Unele rețete ies suficient de dulci fără zahăr și fără nici un îndulcitor alternativ. Nu dulci, dar ciocolata sau cocosul le dau un gust de “desert” suficient pentru a-ți face pofta de așa ceva dacă glicemia sau dieta te împiedică să iei o prăjitură normală.

Pentru altele, folosesc xilitol, care-i un îndulcitor natural extras din fructe sau cereale. Xilitolul are gust asemănător cu zahărul, dar este metabolizat fără a afecta nivelul insulinei pentru că are un indice glicemic de vreo 10 ori mai mic decât acesta. În alte rețete am văzut că folosesc ceva numit Pink Sugar, despre care cei de la Pink Lemonade spun că are indice glicemic 0, este natural și important de ei din Germania.

Am mâncat brioșe cu cocos, brioșe cu ciocolată, brownie cu ciocolată și prăjitură cu cocos și ciocolată și senzația a fost cea despre care am spus mai sus: nu par dulci, dar sunt suficiente ca să-mi dea impresia de desert. Brownie-ul, de exemplu, a mers foarte bine alături de cafeaua de dimineață, având chiar gust de negresă cu ciocolată neagră, iar prăjitura cu cocos și ciocolată mi s-a părut foarte bună. Blondie-ul are gust intens de cocos.

Am mai mâncat și crackers cu susan și crackers cu chimen, care intră mai degrabă în categoria “sărați”. Acestea sunt chiar pentru cei cu diete, că au doar vreo 6% carbohidrați. Mai au pe site și pâine very low carb.





Două săptămâni mai târziu, am luat de acolo și un tort. Au două în ofertă, Diplomat și LoLa, ambele fără zahăr sau îndulcitori, fără coloranți sau conservanți. Dacă celelalte produse vin prin curier, după tort trebuie să te duci tu, ocazie cu care am ajuns la sediul lor, un mic punct de lucru aproape de Unirii.

Am luat LoLa Cake, care are straturi de albuș și nucă și de vanilie și ciocolată, cu un munte de coacăze deasupra. A fost… interesant. Are aspect, textură și gust de tort, dar nu este foarte dulce. Tatăl meu, care are glicemia mare și în general nu se atinge de prăjituri, l-a mâncat cu plăcere.


Sigur, nu-i totul perfect. Prețurile sunt mari spre foarte mari (135 lei/kg tortul!), livrarea se face doar prin curier sau ridicare personală pentru torturi, dar cred că oamenii cu probleme de glicemie sau cei cu diete trebuie să știe de o alternativă precum Pink Lemonade.


Desert tort Pink - Rețete

Tortoise Edible Plants & Tortoise Edible Weeds that are safe for tortoises to eat including sulcata tortoise safe plants and more.

Various types of tortoises enjoy weeds, plants and other edible greens. You can feed these types of plants to the following species: Sulcata tortoise, leopard tortoise, indian star tortoise, aldabra tortoise, burmese star tortoise, russian tortoise, greek tortoise, hermann’s tortoise, egyptian tortoise, pancake tortoises and most other species of tortoise for sale.

Recommended basic food plants:

  • Dandelion (Taraxacum officianale)
  • Hawkbits (Leontodon spp.)
  • Sowthistles (Sonchus spp.)
  • Hawkweeds (Pictis spp.)
  • Hawkbeards (Crepis spp.)
  • Plantains (Plantago spp.)
  • Clovers (Trifolium spp.)
  • Honeysuckle (Lonicera periclymenum) [preferred by T. hermanni]
  • Cat’s ears (Hypochoeris spp.)
  • Vetches (Vicina spp.)
  • Trefoils (Lotus spp.)
  • Mallows (Malva spp.)
  • Bindweeds (Calystegia spp.)
  • Sedums (Sedum spp.)
  • Ivy-leaved Toadflax (Cymbalaria muralis)
  • Also (observed eaten by T. hermanni and T. marginata in Greece):
  • Robinia (pseudo-acacia) leaves
  • Wild clematis
  • Acanthus
  • Nettles

In practice, the important thing is to provide a variety of fresh ‘natural’ graze. This is vastly superior to ‘supermarket salads’ and will supply a far greater range of minerals and essential trace elements. The fiber content will also be far high than ‘commercial’ salads. If you can manage to grow some of these plants in your tortoise enclosure your tortoises will certainly appreciate your efforts. Not only Mediterranean tortoises will benefit from a healthier diet. Ashley Woods, a Tortoise Trust member who keeps and breeds leopard tortoises (Geochelone pardalis), includes several wild plants in their daily die:

Please note this list is in ad­dition to a large free range area where animals can graze and browse on various grasses and clovers – grass is a very important factor in the diet of leopard and sulcata tortoises, for example. Don’t forget Mazuri tortoise chow, as a 2-3 day a week staple!

  • Dandelion (Taraxacum officinale) leaves, stems and flowers.
  • Red clover (Trifolium pratence) leaves, stems & flowers
  • White clover (Trifolium repens) leaves, stems and flowers.
  • Greater Plantain (Plantago media)
  • Ribgrass or Ribwart Plantian (Plantago lancealata)
  • Smooth Sow Thistle (Sonchus ol­eraceus) leaves, stems & flowers
  • Prickly Sow Thistle (Sonchus as­per) coarsely or finely chopped.
  • White-Dead Nettle * (Lamilim al­bum)
  • Red-Dead Nettle (Lamium pupureum)
  • Chickweed *(Stelaria media)
  • Smooth hawks-beard (Crepis cap­illoris) leaves & flower
  • Hedge mustard (Sisymbrium offl­cinale) young plants
  • Bramble (Rubus fruticosus) shoots, tender leaves & fruit.

Remember when searching for any tortoises for sale, including a new baby tortoise for sale, tortoise town is your source for the best tortoise for sale , baby tortoises for sale , baby turtles for sale, and adult turtles for sale of any turtle store anywhere including a huge aquatic turtles for sale section. If you are interested in tortoise care, please visit our care section.


Desert tort Pink - Rețete

To ensure a balance, grow as many different varieties as you can.

Malva - (malllow) leaves & flowers

Lavertera - (mallow) leaves & flowers

Nasturtium - leaves & flowers

Hibiscus - flowers especially, also leaves

Aubretia - leaves & flowers

Wallflowers - (erysimum annual & biennial varieties) leaves & flowers

Sedum spectabilis - leaves (other pink flowered alpines sedums are also consumed)

Kalanchoe - leaves especially

Hemerocallis - (day lily) flowers

Anagallis Linifoilia - (annual) leaves & flowers

Sempervivum (house leeks) - leaves

Meconopsis Cambrica (Welsh Poppy) - leaves & occasional flowers

Mesembryantemums (annual) - flowers & leaves

Nemesia - leaves & occasionally flowers

Mimulus (annual) - especially flowers

Perennial Geraniums (alpine & dwarf) especially flowers, leaves also eaten

Sweet Woodruff (gallium odoratum)*

Mysotis (forget-me-nots) - leaves consumed occasionally

Pelagonium - leaves & flowers

Begonia Semperflorens - flowers & leaves (suggest avoid all tuberous begonias however, as may be toxic)

Echolozia (Californian poppy) - flowers

Antirrhinum - leaves & flowers

Osteospermum - flowers & leaves eaten occasionally

Hebe - round or dark leaved varieties may be nibbled*

Fushia - leaves & flowers eaten occasionally

Mimulus Aurantica - flowers

Cornflower - leaves nibbled with young plants

Opunia Cactus - spineless or semi spineless varieties

*Dwarf or small hebes are ideal for tortoise garden planting providing both dapples shade and the occasional nibble. Sweet woodruff is more useful as a low growing evergreen shelter plant, but is occasionally eaten. In general, tortoises do not like herbs and actively avoid those with very strong scented leaves.

Keepers can e very worred about totoises eating poisonous plants. In reality, the risk is small as tortoises wil naturally avoid them.

Occcasional cases of poisoning, even death, have been recorded through accidental ingestion of some garden plants, and it is therefore best to exclude these from tortoise habitats, or at the every least ensure they are not grown in close proximity with edible plants and weeds.

As a guide, common plants to be avoided include: Daffodil, Narciusis, Hellebores, Hypericum (often called Rose of Sharon, not to be confused with the Hibiscus variety), Euphorbias, Digitalis (Foxglove), Nicotiana (tobacco plant), Rhododendrons & Azaleas, Ragwort (senico), Crocus, Dicentra (bleeding heart), Lupin (Lupinus), Vinca (Perwinkle), Peony (peonia), Rhubarb, Mistletoe, Aconite & Lobelia. In general plants which grow from bulbs, tubers & corma should be excluded as many although not all, are potentially toxic. Conifers which produce needles or pine cones should also be avoided.

However, if you see your tortoise nibbling a few leaves of, for example, sweet peas or impatiens (busy lizzies), don't panic. Many plants which are often listed as toxic are, it would appear, safe when taken in small amounts as part of a varied diet.